Navigation Menu+

Karthik Purnima

Girls portrait hanging lotus flower, Pushkar, Brahma Holy festival, Rajasthan, IndiaThe Lord Brahma celebration day

Considered one of the most important holy cities of India, Pushkar is the subject of an annual gigantic pilgrimage, coinciding with the big «  mela  » *. It takes place during the 15th full moon of the Hindu calendar within Karthik month. It celebrates Brahma, the creative God of the Hindus and first limb of the Trimurti **.
According to legend, Brahma released the city under the influence of a devil by throwing on him the lotus flower he held in his hand. By touching the ground, the flower revealed the sacred lake. Since then, Râjasthânis go to Pushkar at least once in their life.

On the day of Purmina ***, the culmination of this celebration, the alleyways of the usually peaceful city metamorphose into a real human swarm.  A procession of men, women and children, dressed as Hindu deities avatars, starts from the Sikh temple, leading the faithful to the way of the sacred Ghât.
In a huge walkabout, the city then takes the shape of an earthly rainbow sky. The colorful attire of thousands of pilgrims compete neck and neck to rush into a human vortex towards the lake.

Fervently, silhouettes undress, and vanish into the ritual of the sacred bath…
Integral with water, souls and minds with heaven, and being one with God.
* Camel fair ** Trinity of the Indian deities, including Vishnu and Shiva *** Full moon

Photo documentary realized in Pushkar on November 2013

Rajasthan, India

French text

Karthik Purnima Considérée comme une des villes saintes les plus importantes de l’Inde, Pushkar fait l’objet chaque année d’un pèlerinage gigantesque, qui coïncide avec la grande « mela  »*. Il a lieu durant le mois de Karthik, lors de la 15ème pleine lune du calendrier hindou, pour célébrer Brahma, le Dieu créateur de l’hindouisme et premier membre de la Trimurti**. Selon la légende, Brahma libéra la ville sous l’emprise d’un démon, en projetant sur lui la fleur de lotus qu’il tenait à la main. La fleur en touchant le sol, fit apparaître le lac sacré. Depuis, les râjasthâni s’y rendent au moins une fois dans leur vie.

Le jour du Purmina***, point culminant de cette festivité, les venelles de la ville habituellement paisibles, se métamorphosent en un véritable fourmillement humain. Une procession d’hommes, de femmes et d’enfants, costumés en avatar des déités hindoues, débute depuis le temple Sikh, ouvrant le chemin aux fidèles vers les Ghât sacrés. Dans un immense bain de foule, la ville prend alors l’allure d’un arc-en-ciel terrestre. Les atours colorés des milliers de pèlerins, se conjuguent aux coudes à coudes pour s’engouffrer dans un tourbillon humain vers le lac. Avec ferveur, les silhouettes se dévêtent, et s’évanouissent dans le rituel du bain sacré. Faisant corps avec l’eau, âmes avec les cieux, et qu’unes, avec Dieu.

*Foire des chameaux ** Trinité des déités hindoues, comprenant Vishnou et Shiva *** Pleine lune